les nouvelles sont mauvaises

« Nous sommes dans nos étuves printanières, les peaux ruissellent, les estomac s’aigrissent, les cervelles se troublent, les affaires sont infectes, les nouvelles sont mauvaises. »

26 mai 1885, Arthur Rimbaud se morfond à Aden et va bientôt quitter la maison Bardey où il est employé. Ce sera pour l’aventure d’un trafic de vieux fusils réformés (« quelques milliers de fusils à capsules et une commande d’outils et fournitures diverses ») qu’il va acheminer « par des routes horribles rappelant l’horreur présumée des paysages lunaires ». Son projet : les fourguer à Ménélik II, roi du Choa, promis à une grande destinée.

Cette anabase le conduit, après quatre mois de marche à travers les déserts et les montagnes (au lieu de deux), jusqu’au monarque qui vient de conquérir Harar. Nous sommes à Entotto dans les hautes terres de l’Abyssinie en mars 1887.

L’affaire tourne mal.

Pouvait-il en être autrement ? L’épisode représente l’alliance d’un roi chrétien éthiopien avec la puissance européenne (quelle ironie que l’aventurier Rimbaud, en l’espèce, la représente) qui lui fournit les armes à feu nécessaires pour asseoir ses conquêtes territoriales sur d’autres peuples des régions avoisinantes, populations qu’il asservit, et conquêtes qui vont lui servir pour gagner le pouvoir impérial et repousser ensuite la tentative militaire de colonisation engagée par l’Italie (Adua, 1896, mais Rimbaud, depuis 1891, n’est plus là).

7 novembre 2021, les nouvelles d’Ethiopie sont mauvaises. Les forces militaires tigréennes s’apprêtent à prendre la capitale Addis Abeba. Le premier ministre, Abiy Ahmed, aux abois (et dans un aveu d’impuissance), joue avec le feu des haines inter-ethniques.

 


RIMBAUD MÉNÉLIK

Exposition – Rencontre – Dédicace
Hôtel littéraire Arthur Rimbaud
6, rue Gustave Goublier, 75010 PARIS
25/11/2021 – 25/01/2022
Rencontre – dédicace : jeudi 25 novembre à 19:00.

Avec la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet et la Société des hôtels littéraires.

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.